Camille and love
Vous êtes entrain de lire,

Comprendre la différence entre l’allergie aux protéines de lait de vache et l’intolérance au lactose

0

Comprendre la différence entre l’allergie aux protéines de lait de vache et l’intolérance au lactose

Intolerance au lactose

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’ai du mal à tolérer les produits laitiers. Mon corps accepte une petite portion par jour. Après quelques années, j’ai compris que j’étais intolérante au lactose.
A la naissance de mon fils, beaucoup de symptômes nous ont fait au début penser à une intolérance au lactose pour lui aussi. C’est avec plusieurs mois de recul, des essais de laits et des rendez-vous chez des spécialistes que nous avons compris que ce n’était pas une intolérances mais une allergie.
Il y a très peu d’articles ou de recherche qui expliquent cette différence.
Je vais donc essayer de faire simple !

Intolérance et Allergies

Dans cet article, je vous explique qu’est-ce que L’APLV. Mais à côté de ca, savez-vous ce que c’est les PLV ? Le lactose ?

Les PLV sont des protéines, Ce sont les protéines de lait de vache. Uniquement des protéines. Le lactose lui est tout autre chose. C’est tous simplement le sucre que nous trouvons dans le lait. On peut pas pas être allergique au lactose, mais nous pouvons mal le digérer. On dit alors que l’on est intolérant au lactose.

Les protéines de lait de vache (PLV) se trouvent PARTOUT ! On en trouve dans le lait, le beurre, la crème fraiche, fromage, yaourt … Mais on en trouve aussi dans les laits pauvre en lactose. Et oui, le lactose et les protéines de lait sont deux choses complétement différentes.
Le lactose lui est partout ou il y a du lait sauf lorsque c’est précisé que le produit est allégé ou sans lactose.

L’allergie aux protéines de lait de vache est donc une réaction du système immunitaire à ces protéines et non au lactose qui se trouve dans le lait de vache. En cas d’ingestion, alors que nous sommes allergiques, notre organisme va faire réagir son système immunitaire pour lui dire que c’est un élément étranger et qu’il n’est pas accepté. Nous avons alors pu voir dans cet article que les symptômes d’une allergie peuvent être cutané, respiratoire ou digestif.

L’intolérance au lactose, c’est que notre système digestif a une insuffisance en lactase (la lactase est une enzyme digestive qui dégrade le sucre et aide à digérer le lactose). Plus l’humain grandit, moins il a de lactase dans son organisme. C’est pour cela que les intolérances au lactose surviennent dans la majorité des cas en grandissant et non bébé. L’intolérance au lactose est possible mais très, très rare chez les bébés. Les manifestations de l’intolérance sont donc principalement digestives, et ne pourront jamais entraîner un choc anaphylactique comme le fait une allergie.

Chez les bébés, l’intolérance au lactose est extrêmement rare. L’allergie aux protéines de lait de vache elle est plus fréquente. Bien souvent en grandissant elle disparait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *